EDITORIAL / ECHEC ET « CHECK » par Olivier BRIFFAUT

« Les Échecs sont la symbolique de la guerre, et lorsque l’on est engagé dans une guerre, on devient très vite obsessionnel ! Quand on fait une partie d’Échecs, c’est un peu le même principe, on devient très vite obsédé par la victoire« .

Pour Max GALLO, joueur d’Échecs adolescent, écrivain quelques décennies plus tard du roman Morts pour la France, dédié à la mémoire des soldats morts au front durant la première guerre mondiale, le résultat est le même, qu’il s’agisse de trente-deux pièces évoluant sur un champ de bataille stylisé ou de millions d’hommes combattant en réalité.

Accepter le cadre d’un tel processus d’addiction psychique suppose de suivre rigoureusement une stratégie, auparavant réfléchie donc, un plan clair définissant des objectifs. Autrement dit, tout processus de projet – mot-clé de plus en plus prégnant du management moderne – permettrait d’éviter de connaître l’échec, si tant est qu’un processus d’évaluation prenant appui sur des bilans réguliers – des « check-point » – existe. Toute erreur est-elle donc à proscrire (lire l’analyse en Éducation de René AMIGUES) ? L’objectif est de mettre définitivement – mat – l’adversaire à genoux. Pour autant, tout échec, toute erreur, tout faux-pas est-il définitif, irréversible ? Éviter la situation d’échec et mat est indispensable (lire l’analyse en Éducation de Laurence AZAÏS). Quid des « échecs de parcours » ? L’échec ne peut-il pas être le point de départ d’un nouveau processus, positif, d’un nouveau mode de raisonnement (lire l’analyse en Philosophie de David SIMARD) ? Échouer n’est-il pas vivre (lire l’analyse en Philosophie de Dany SENECHAUD) ? Toute omission, toute extrapolation constitue-t-elle d’ailleurs un échec d’interprétation (lire l’analyse en Musicologie de Joëlle-Elmyre DOUSSOT) ? La notion d’erreur n’est-elle pas subjective (lire les papiers en Audiovisuel de Marc PETIT et ceuxd’Anne BERTONI) ? Pluridisciplinarité…

Avec nos meilleurs vœux pour la nouvelle année, au moment des « check-point » concernant 2003 et de l’établissement d’une « check-list » de résolutions pour 2004 !

 

Poster un commentaire

Classé dans ECHEC... ET MAT ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s