EDITORIAL / L’OBSESSION DES PULSIONS par Olivier BRIFFAUT

« Le concept de « pulsion » nous apparaît comme un concept limite entre le psychique et le somatique, comme le représentant psychique des excitations, issues de l’intérieur du corps et parvenant au psychisme, comme une mesure de l’exigence de travail qui est imposée au psychisme en conséquence de sa liaison au corporel« 

(Sigmund FREUD, Pulsions et destins des pulsions, in Métapsychologie, Idées Gallimard, 1981, p. 18).

Obsessions du corps pour certains : cult(ur)e physique, culte des apparences, dans une société de l’image, laquelle engendre – sans doute – et stimule – sûrement – d’autres obsessions…

Obsessions de l’âme pour d’autres : fervents du culte, de la culture, de l’intelligence – paradoxalement de plus en plus (vite) artificielle…

Avec FREUD – « obsédé » par l’étude des pulsions – le XXème siècle aura réhabilité la notion de « chair », qui refuse l’opposition entre l’âme et le corps ; et cette conception « fusionnelle » de l’individu, en évitant toute dichotomie obsessionnelle, permet d’atteindre à une certaine compréhension des pulsions, lesquelles, si l’objet de ce numéro pluridisciplinaire eut été de les lister, seraient particulièrement impressionnantes en nombre !

Contentons-nous de considérer qu’il pourrait être ici question, par exemple, des pulsions (de consommation) liées à l’obsession des « marques » (lire l’analyse littéraire de Nicolas BALUTET), des troubles obsessionnels compulsifs que l’on a du mal à comprendre (lire l’analyse psychologique de Jean-Marc TIMMERMANS)…

Mais l’analyse freudienne se heurte, on le sait, aux concepts développés par LACAN notamment dans ce domaine, comme le souligne dans son analyse psychanalytique Martin PIGEON.

Analyser la distinction que l’on pourrait dessiner entre « obsessions » et « pulsions » en commentant un « non »-événement sportif (!) récent ou en prenant appui sur les résultats du premier tour des élections présidentielles en France constitue un double pari audacieux relevé par Anne BERTONI (lire ses « Point de vue » et « Parchemin de traverse »).

L’analyse musicologique de Joëlle-Elmyre DOUSSOT permet de lier la notion d' »obsession » à celle de « pulsions – répétitions ».

Puisse votre pulsion de lecture ne pas être réfrénée, chers lecteurs, et votre curiosité pluridisciplinaire obsessionnelle toujours stimulée !

Poster un commentaire

Classé dans OBSESSIONS & PULSIONS !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s