EDITORIAL / DE L’ELEMENT A L’ENSEMBLE par Olivier BRIFFAUT

« Il n’existe pas d’autre voie vers la solidarité humaine que la recherche et le respect de la dignité individuelle » (P. LECOMTE DE NOUY, L’Homme et sa destinée, Plon).

 

Il pourrait être ici question de la présentation des éléments didactiques complémentaires (en philosophie, linguistique, métaphysique, musicologie, sociologie…) constitutifs d’un ensemble analytique concourant à l’étude du thème présent.

Mais l’actualité internationale surréaliste de ces dernières semaines impose de revenir sur la notion de solidarité, appelée de leurs vœux par nombre de dirigeants d’États occidentaux. Serions-nous tous effectivement américains depuis le mardi 11 septembre 2001 ? Chacun d’entre nous ne serait-il pas un élément composant l’ensemble (supposé donc homogène) que constitue notre civilisation basée sur la démocratie, les droits de l’homme et la liberté économique (que l’on préférera au terme « capitalisme », celui-ci caractérisant de façon exhaustive toute organisation économique sur notre planète, puisque axée sur la constitution, l’entretien et le développement du capital, condition sine qua non à toute activité : cf. nos « papiers » macroéconomiques déjà parus) ?

Revenons à la notion de solidarité. Si celle-ci repose sur « la recherche et le respect de la dignité individuelle« , comment se sentir sans condition pro-américain quand on connaît tous les morts, « disparus », torturés, embastillés, exilés… notamment dans l’hémisphère sud et lors des « croisades » contre le communisme, dont les actions impérialistes américaines – indiscutablement légitimes… – sont la cause ? Bien sûr compatissons-nous à la tragédie qui a secoué le monde occidental. Mais n’oublions pas que Washington à soutenu des terroristes et que la C.I.A. même a conduit à maintes reprises des actes de terrorisme, alors « moraux », avec l’appui parfois de pays non démocratiques… Les États-Unis, qui se sentaient invulnérables, se considèrent-ils comme un élément de l’ensemble « Nations-Unies » dont l’objectif suprême est la paix mondiale ? Se sont-ils toujours souciés de dignité humaine dans nombre de conflits passés et actuels ? Ensemble ?…

Il pourrait être ici question d’une analyse de l’ensemble de la situation géopolitique (lire Le Monde diplomatique de septembre). Étant donné le flot de données dont on nous abreuve ces dernières semaines, il sera plutôt question, dans les pages qui suivent, d’éléments de réflexions notionnelles…

Poster un commentaire

Classé dans ELEMENTS & ENSEMBLES

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s